LA COMMUNAUTE DES GIELS
Bienvenue à toi noble Giel !

Les Guerriers Squales - historique

Aller en bas

Les Guerriers Squales - historique

Message par Admin le Jeu 19 Avr - 10:07

Les Guerriers Squales
Nous sommes en pleine guerre des Bezuds.
Les alchimistes en demandant toujours plus, la collecte des écailles de Bezud bat son plein.
Il y a les écailles rouges des Bezuds mâles dont celles des plus jeunes est d’un rouge écarlate et qui s’assombrissent avec l’âge, il y a celles des Bezuds femelles, dorées et chatoyantes et celles des jeunes Bezuds, tantôt vertes, souvent bleues, indifféremment du sexe du jeune. Il y a enfin celles de vieux Bezuds, bleues sombres et quelquefois vraiment noires des plus anciens.
Depuis plus d’un an, la récolte des écailles est devenue le passe-temps favori de certains Giels qui s’en sont fait une spécialité. Il faut dire qu’à cette époque-là, les Bezuds veillant scrupuleusement sur leur île, il est en effet moins dangereux de plonger dans la mer pour récupérer les précieuses écailles que de participer aux expéditions chargées de ramener de l’eau, des vivres et les ingrédients du carburant de Silicor.
Pourtant plonger dans les énormes vagues qui frappent violemment les falaises à Bezud n’est pas une mince affaire. Si au début, la période de la mue semble le moment le plus propice, car les écailles dont se débarrassent les Bezuds surnagent un moment avant de couler, rapidement les chercheurs Giels se rendent compte qu’un séjour prolongé dans l’eau salée donne aux écailles des propriétés surprenantes, entre autre celle de faciliter les traitements chimiques nécessaires à leur mise en œuvre.
Les Giels se voient donc obligés de plonger pour aller récupérer les écailles souvent immergées  à grande profondeur. Pour aller les chercher, il devient en effet nécessaire d’améliorer non seulement les techniques de plongée mais aussi l’endurance des Giels affectés à la tâche. Les femmes Giels se révèlent remarquables dans cet exercice, certaines pouvant rester sous l’eau pendant des temps incroyables.
Alors la petite communauté s’organise et va même jusqu’à inventer de nouveaux équipements afin de faciliter le travail de récupération. Ainsi une pompe à eau, dont le modèle est aussi celui du moteur à hélice des bateaux volants, est un jour transformée en pompe à air avec l’idée d’alimenter les plongeurs en air depuis la surface pendant leur plongée.
Après de nombreux essais infructueux dont certains mortels, un assemblage technique est mis au point pour relier la pompe au plongeur. Il s’agit de morceaux de bambous reliés les uns aux autres par des viscères qui donnent l’étanchéité, le tout courant le long d’un bout servant de support (voir ci-dessous) :

En même temps ils mettent au point une tenue pour leur permettre de résister au froid, ainsi qu’un genre de casque solide et hermétique relié à la pompe avec des lunettes en cristal de roche.

Ainsi équipés, les plongeurs Giels peuvent descendre plus profond et rester plus longtemps sous l’eau, disposant les écailles ramassées dans des nasses reliées à la surface. L’affaire est une réussite, des années d’écailles immergées sont peu à peu remontées. Les alchimistes jubilent, ils ont enfin tout le matériel dont ils ont besoin.
Mais les activités sous-marines Giels attirent tout un peuple aquatique curieux mais aussi en quête de nourriture. Du petit, au moyen, au grand et au très grand, tout ce petit monde se mange joyeusement et les Giels inconscients commencent à faire partie du menu. Le cauchemar recommence, cette île est vraiment inhospitalière !!!
Mais cette île est aussi pleine de surprises car voilà qu’à la fin d’une après-midi, après une journée des plus périlleuses, un banc de licornes des mers fait soudainement son apparition et au lieu d’attaquer les plongeurs Giels, à la stupéfaction de ces derniers, se met à les défendre d’une manière très efficace contre les autres prédateurs.

Dessin représentatif d’une licorne des mers
Les Giels réalisent alors qu’avec les licornes des mers, qu’ils nomment Narvalys, ils ont non seulement trouvé la protection donc ils avaient besoin mais aussi beaucoup plus car un lien se crée rapidement entre les Giels et les Narvalys qui deviennent des compagnons de plongée.
Bien avant que la guerre des Bezuds ne se termine, la relation est tellement forte que le Guard décide d’utiliser la compétence des plongeurs Giels en créant un corps militaire de marins spécialisés que plus tard on appellera,
… les Guerriers Squales !
avatar
Admin
Admin

Messages : 61
Date d'inscription : 28/09/2016
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://lacommunautedesgiels.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum