LA COMMUNAUTE DES GIELS
Bienvenue à toi noble Giel !

Koruho No Taku

Aller en bas

Koruho No Taku

Message par Admin le Jeu 8 Mar - 23:40

Le soir était venu, accompagné d’un petit vent frais, chassant la chaleur d’une belle journée ensoleillée. L’ambiance générale relativement calme laissait à penser que les faubourgs d’Edénorya ne seraient pas le théâtre d’agitations nocturnes, mais l’œil averti et habitué de l’homme marchand en direction d’un des camps pouvait apercevoir çà et là quelques sentinelles scrutant les environs à la recherche de tous sons ou mouvements suspects. Dans la pénombre des campements de fortunes, loin du luxe apparent des maisons de la ville, les foyers rougeoyants où crépitaient le bois sec et les lanternes accrochées aux quelques arbres encore debout laisser entendre que la vie continuait son court, et tel des fourmis à leur labeur les gens vaquaient à bien des occupations. Au sortir d’une ruelle une ombre tenant un objet à la main vint à sa rencontre et dans un réflexe de défense il ne put s’empêcher de mettre sa main sur le Daisho passé sous sa ceinture de soie.  Arrivée à hauteur elle inclina la tête, faisant disparaitre l’objet qu’elle tenait puis continua son chemin. L’homme pouvait encore entendre ses pas rapides alors que lui-même arrivait à destination.



Une ombre imposante vint lui cacher la vision des tentes qui se trouvaient devant lui et le bruit de l’acier heurtant le sol se fit entendre. Une voix rauque et sèche l’interpella sans considération.  C’était un grand gaillard, tout en muscle et portant une armure faite d’écailles, où la lumière des torches se reflétait. La sentinelle demanda le motif d’une présence si tardive et sur un ton aussi sec l’homme lui répondit qu’il avait été invité par le seigneur des lieux et que celui-ci l’attendait dans la soirée. Après les contrôles d’usage et avoir remis son Daisho à la sentinelle en lui faisant remarquer d’en prendre extrêmement soins le voici qui se dirigeait à présent, sous le regard des occupants des lieux, vers une grande tente parée de trophées et décorée avec égard. Là, une autre sentinelle gardait l’accès, surement un guerrier d’élite, tel la garde Seppun qui protégeait le Shogun sur Orya. Sans laisser le temps au gardien, il se présenta de lui-même « Konbanwa, je suis Koruho No Taku et je suis attendu sur l’heure par votre Daimyo. Est-il ici ? ». Le garde marqua un temps avant d’entrouvrir la toile et d’y pénétrer. Quelques secondes plus tard, une voix forte et autoritaire résonna « Faites le rentrer » ….



Ainsi Koruho allait rencontrer le Seigneur des Giels, présent à Kersis’kal







Peuple : Shinseïko







Métier : Guerrier : Ancien Bushi (Yojimbo)/Erudit







Historique/BG : Yojimbo (Bushi garde du corps) de la famille Washigara, Koruho a passé la majeure partie de sa vie au sein d'un temple dont il avait, avec quelques soldats, la charge de défendre les terres. Il aurait pu vivre ainsi longtemps auprès des moines et des paysans du domaine, mais il en fut autrement. Un beau jour le grand prêtre le fit venir à lui. Assaillit de visions présageant un grand malheur à venir pour Orya il lui donna pour mission de partir du temple afin de préserver un parchemin souillé ayant appartenu à un Sorcier maléfique il y a de cela longtemps et gardé au secret dans le temple. Koruho voulut protester, préférant comme un bon samouraï qu'il était, faire face au danger quel qu'il soit, plutôt que de fuir vers l'inconnu. C'est ce jour-là que le vieux prêtre lui révéla ce qui pourrait devenir son avenir loin du temple. Son destin le mènerait vers le salut mais que la voie empruntée n'allait pas être simple, mais que lui Koruho irait là où lui-même n'était jamais allé tant physiquement que spirituellement. Puis le grand prêtre prit congés lorsqu'un cortège de moines et de soldats vint chercher Koruho. La dernière fois qu'il vit le grand prêtre c'était lors de son départ, le soir même, par une nuit sans lune. Debout sur la grève le vieil homme, semblant perdu dans ses pensées, fixait le large. Koruho regarda à son tour mais ne put voir qu'une mer d'encre balayée par le vent de l'ouest. Cela serait la dernière fois qu'il verrait le Temple des trois rivières.                                                     



Psychologie : Loyal et honnête. Ayant suivi la voie du Bushido et passé sa vie à servir le grand prêtre du temple où il vivait, il voit dans tout acte déshonorant un crime manifeste à l'ordre céleste. Il est à la recherche de l'illumination et sans vouloir néanmoins perdre tout contact avec le monde matériel, aspire à s'élever spirituellement.



Façon de penser : Ses convictions lui font à penser que même si la plupart des peuples ne voient pas dans les signes prophétisés le salut du monde face à l'Archiviste et aux sombres entités du néant, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour les sauver, même s’il doit les sauver d'eux même.



Besoins et objectifs : Koruho croit à présent que sa mission est de refonder un temple afin d'œuvrer pour l'Orochi SAMA, le puissant Kami Dragon, des eaux et des tempêtes. En arrivant sur Edénorya, il a longtemps erré à travers les terres, jusqu'à entendre parler des Dragons et de voir le Dragon bleu lors de ses errances dans le port. Là il sut que le destin annoncé par le grand prêtre avant son départ du temple se trouvait devant lui, du moins il l'imagina ainsi. Dès lors il décida de se mettre au service de la divinité des eaux, qui sur l'ile où il avait échoué se faisait appeler Dame Ortheïs.
avatar
Admin
Admin

Messages : 61
Date d'inscription : 28/09/2016
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://lacommunautedesgiels.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum