LA COMMUNAUTE DES GIELS
Bienvenue à toi noble Giel !

2- L'ILE CACHEE DES GIELS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2- L'ILE CACHEE DES GIELS

Message par Admin le Jeu 29 Sep - 21:42

Découverte par hasard en 1066 par l’équipage du Dzarf, le  premier bateau volant, l’île Silicor est située sur le bord extérieur d’Orya.

Surmontée d’un volcan peu actif d’où coulent quand même des laves rouges et noires, elle s’allonge sur 30 km sur sa partie la plus grande orientée NO/SE. Le vent de NE y est glacial et fort tout au long de l’année ce qui ne l’empêche pas d’être à la fois surmontée de nuages et de brumes si épaisses que sa découverte tiens du miracle. Ce vent frappe de plein fouet de hautes falaises abruptes et une belle forêt d’arbres forts et puissants qui semblent avoir été comme posées là pour protéger du vent le reste de l’île.

On découvre à l’ouest un port naturel et au sud une plage de sable noir et fin alors que le volcan est plein est. Au centre une déesse paraît avoir voulu souhaiter la bienvenue aux Ennéens car on y trouve une plaine riche et magnifique. Le décor ainsi planté est idyllique et c’est ainsi que les premiers Raf’AlGuard la virent et la racontèrent à leur retour.

A la même époque, les deux ingrédients du carburant achetés aux Medjays commencent à se raréfier et ceux-ci alertés de notre besoin sans trop savoir pourtant de quoi il retourne se décident à augmenter les prix et à les vendre à prix d’or. Une rapine permet cependant de récupérer des graines de la fameuse épice. Mais toutes les tentatives de les faire pousser sont un échec. Pour l’huile minérale la situation est pire, elle ne peut être trouvée que dans le désert Medjay bien entendu sous leur étroite surveillance.

La Voile est donc prise au piège, elle a un bateau volant mais sera bientôt clouée au sol faute de carburant.

Alors, quand les explorateurs à leur retour décrivent l’île et précisent que l’épice y pousse naturellement et qu’en plus ils y ont trouvé une source d’huile minérale, la décision se fait naturellement d’autant qu’il devient de plus en plus difficile de cacher l’existence du Dzarf aux autres clans.

Ils doivent partir. Ils doivent tous partir.

Ils construisent alors deux autres vaisseaux volants, le Dfinor et le Raf’AlGuard ainsi qu’un vaisseau mère pour transporter toute la voile et achètent à prix d’or tout le carburant possible aux Medjays. Ils n’en auront pourtant que pour l’aller et pas assez pour revenir mais cela ne les inquiètent pas, ils sont sur d’en trouver sur place.

C’est aussi à ce moment-là que le Guard, le Roi Tyran est mis en place pour briser les dernières résistances au départ.

Et peu avant 1100 toute la Voile est embarquée et se dirige vers l’île Silicor et le paradis promis.

Arrivée à destination, dans un grand moment d’insouciance et de bonheur, ils débarquent et commencent à s’installer jusqu’au moment où ils découvrent … qu’ils ne sont pas seuls sur l’île. Mais il est trop tard.

L’attaque est sauvage et brutale et débute peu avant la tombée de la nuit. C’est le carnage. De tous ceux qui se trouvent sur l’île à ce moment-là peu en réchappent et s’ils le font ce n’est pas parce qu’ils résistent mais parce qu’ils réussissent à fuir sur les bateaux volants. Un tiers de la population de la Voile est tué. Le survivants racontent aux autres ce qu’ils ont vu et subi et l’horreur du récit fait frissonner mêmes les plus braves.

Le constat est clair, l’île n’est pas hospitalière et ils n’ont que les ressources encore à bord des vaisseaux et le restant du carburant ne leur permet pas de repartir.

Ils sont coincés au- dessus de l’île.

Alors débute la « Guerre des Bezuds ».
avatar
Admin
Admin

Messages : 50
Date d'inscription : 28/09/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur http://lacommunautedesgiels.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum