LA COMMUNAUTE DES GIELS
Bienvenue à toi noble Giel !

1) La légende de Noao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1) La légende de Noao

Message par A.Ogdel le Mar 18 Oct - 18:25

Il était une fois, il y a fort fort longtemps, à l'époque où nous vivions encore dans les contrées désertiques, naquit une jeune fille, bénie des Déesses. Elle devait un jour guider son peuple et grâce au don que lui avait fait la trinité : une mémoire immense et un esprit vif, elle devait conserver tout le savoir de son peuple. Elle fut nommée Noao (à prononcer comme Know a how) . Elle était sous la protection du Roi Tyran, gardée comme l'une de ces reliques inestimables, un cadeau des déesses.
  Mais son cœur était celui d'une navigatrice, d'une aventurière, elle rêvait de liberté. Alors un jour elle prit la fuite. Prétextant vouloir accumuler encore plus de connaissance, elle quitta la sécurité du Guard et prit la route, se guidant des étoiles. Eolia gonfla ses voiles et lui fit découvrir de nouvelles terres d'Orya, de nouveaux peuples. Noao s'émerveilla devant ce monde, évitant ceux qui la cherchaient, ne comprenant pas les inquiétudes de sa famille.
  Ce qui devait arriver arriva. Elle finit par attirer l'attention et des hommes avides du pouvoir de la connaissance se lancèrent à sa poursuite et elle se retrouva rapidement acculée. Sa petite embarcation avait l'avantage d'être discrète mais elle ne faisait pas le poids face aux navires guerriers de ceux qui en voulaient à son savoir. Piégée en pleine mer, elle pria pour la première fois depuis bien longtemps, supplia les Déesses de l'aider. Celles-ci acceptèrent, à condition qu'elle rentre enfin.
  Mais Noao avait changé. Elle avait oublié le sens du mot famille, elle avait oublié son rôle au sein de notre peuple, la raison de son savoir. Elle refusait de retrouver cette protection que les siens lui avaient jadis offerte.
  Puisqu'elle ne souhaitait plus suivre leur voix, Eolia cessa de souffler.
  Parce qu'elle se pensait capable de réussir seule, Zef cacha les étoiles à sa vue.
  Car son savoir ne devait jamais servir d'autres que les Giels, Syphos l'isola de tout.
   Et là, loin de tout, plongée dans l'obscurité de son inconscience, submergée par sa prétention, elle subit la colère des trois Déesses. Le vent se leva brusquement, déchirant les voiles, le ciel se couvrit de nuages grognant, illuminé d'éclairs, la mer s'agita comme prise d'une conscience propre. Elle tangua, s'accrocha à tout ce qu'elle put  mais son embarcation finit par se briser sur une vague plus grande que les autres.
  Lentement, cette gamine arrogante, cette jeune femme qui avait abandonné sa famille et son peuple pour une liberté inexistante sombra au fin fond de l'océan, se connaissances disparaissant avec elle.

  N'oublie jamais qui t'a fait naître, n'abandonne jamais ceux qui t'ont nourris, ne cherche pas à échapper à ton destin. Car les Déesses veillent sur nous, nous guident et nous protègent... mais elles savent aussi punir ceux qui s'écartent de la route.

A.Ogdel

Messages : 4
Date d'inscription : 06/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum